Ce que vous devez savoir sur les IST et les MST

Actualités

By Edvin Sica

20/11/2019

Depuis la création du monde, le sexe a toujours été perçu comme une activité de plaisir, permettant de se satisfaire, mais surtout de procréer. Vu sous cet angle, le panneau de danger ne serait pas à sa place, lorsqu’il s’agit de sexe. Cependant, le danger est bel est bien présent. Avoir un comportement hasardeux, sexuellement, nous expose à des risques tels que les infections ou maladies sexuellement transmissibles.

Ces infections sont connues depuis l’antiquité, mais demeurent dans notre époque et semblent toucher particulièrement les jeunes. Elles sont généralement contractées lors de relations sexuelles non protégées qui constituent donc le principal facteur de risque. Elles peuvent être transmises à n’importe qui, quel que soit le type de partenaires.

Quel danger ?

Ces infections peuvent conduire à des complications assez dramatiques telles qu’une infection de la prostate ou des testicules chez les hommes et une infection des trompes ou de l’utérus chez les femmes. Ces infections, non traitées peuvent conduire à l’infertilité. La mort peut s’en suivre également.

Quelques IST  

La liste n’est pas exhaustive, mais nous pouvons énumérer certaines IST qui pour la plupart peuvent être très mortelle :

  • La gonococcie, gonorrhée ou chaude pisse
  • La syphilis vénérienne
  • La chlamydiose
  • L’herpès génital
  • L’infection au papillomavirus qui peut conduire au cancer du col de l’utérus
  • L’infection au virus de l’hépatite B

Quelques symptômes ?

Les IST se manifestent de manière différente, en fonction de l’agent pathogène, du sexe… Par contre, il existe certains signes évocateurs comme des irritations, des démangeaisons, des rougeurs au niveau de l’appareil génital. Elles peuvent aussi se manifester par des brûlures lorsqu’on urine, des pertes inhabituelles au niveau du vagin, de la verge ou encore des douleurs au niveau du bas-ventre. La fièvre et des maux de tête peuvent être associés à tout ce qui a été cité précédemment.

Comment se protéger ?

Pour se protéger de ce genre de maladies, il faut bien entendu limiter les risques en adoptant certains gestes dans notre routine sexuelle. Se protéger lors des rapports sexuels à l’aide de préservatifs (masculin ou féminin), ou encore pratiquer l’abstinence sexuelle sont les moyens les plus sûrs d’éviter les IST. 
Si vous avez une relation exclusive avec votre partenaire, avant de retirer le préservatif, il faudra vous faire tester ensemble dans un centre de soin. Si vous ne souhaitez pas avoir d’enfants dans l’immédiat, ce sera aussi l’occasion de demander des informations sur la contraception. Attention, il faut que votre contraception soit effective pour pouvoir retirer le préservatif sans risque de grossesse. 

À noter, il existe aussi une vaccination contre certains virus responsables de certaines IST comme le virus de l’hépatite B et le papillomavirus. 

Conseils

Il est conseillé de faire un test de dépistage en cas de doute ou d’un rapport sexuel à risque. Cela permet si l’on est dépisté, d’être vite pris en charge, d’éviter les complications et aussi de propager la maladie. Vous pouvez avoir des renseignements sur les tests de dépistage auprès des agents de santé, médecins, pharmaciens, sage-femmes, infirmiers… 

Prenez soin de vous, car votre santé est votre plus bel atout.


comments

ou pour commenter