La PrEP, une recommandation de l’OMS

Actualités

By Amenan Tanoh

15/11/2021

La Prophylaxie pré-exposition (PrEP), est un moyen de prévention de l’infection à VIH.

Elle consiste en la prise de médicaments antirétroviraux par une personne non infectée mais exposée à un haut risque de contracter le VIH par voie sexuelle. C’est une nouvelle méthode de prévention contre le VIH qui est complémentaire aux autres déjà existantes.

Selon l’OMS, des études ont démontré l’efficacité de ce type de prévention dans la transmission chez les couples hétérosexuels sérodiscordants, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les femmes transgenres, les couples hétérosexuels à haut risque élevé et les personnes qui s’injectent des drogues. (Source) La preuve de ce concept a été apportée depuis longtemps en laboratoire dans l’application en conditions réelles par la prévention de la transmission mère-enfant et la prophylaxie post-exposition. Il a été établi que les médicaments administrés pour le traitement de la PrEP tels que le tenofovir et l’emtricitabine, ne sont pas dangereux pour la santé.

Selon l’ONUSIDA, la PrEP réduit la transmission du VIH de jusqu’à 90 % comparée au placebo quand elle est prise correctement ; l’efficacité réelle atteinte dépend de l’adhésion au traitement, c’est-à-dire, dépend du sérieux du patient dans le suivi du traitement. (Source). C’est pourquoi l’ONUSIDA recommande d’augmenter l’utilisation de la PrEP comme une intervention de prévention supplémentaire efficace du VIH.

La PrEP est proposée dans l’idéal comme composante d’un ensemble complet d’interventions de prévention du VIH. L’OMS recommande ce traitement à toute personne présentant un risque important d’infection au VIH. La PrEP peut être recommandée comme un choix de prévention supplémentaire après une évaluation individuelle. Elle s’inscrit dans le cadre d’un dispositif complet de services incluant notamment les pratiques sexuelles à moindre risque, l’usage de préservatifs, le dépistage précoce du VIH et les activités de conseil, ainsi que le plein accès au traitement pour toutes les personnes vivant avec le VIH.

Des mesures comme la PrEP peuvent changer le courbe de contamination, et faire reculer une épidémie qui a fait tant de victimes.

Vous pouvez parler à un spécialiste en ligne ou prendre rendez-vous dans une clinique pour des conseils en santé sexuelle et autres besoins de services. Plus d’infos sur www.ngouan.com/35000.

Ce contenu a été rendu possible grâce au partenariat entre MTV Shuga Babi et PEPFAR, USAID et EpiC.

 



comments

ou pour commenter