Les racines d’une masculinité toxique

Actualités

31/05/2021

Qu’est-ce que la masculinité toxique et quelles en sont les causes ?

« Voici à quel point c’est devenu toxique. Mon sang en était souillé. Ma mémoire musculaire en était hantée. Au quotidien, je n’avais qu’une envie…décrocher la timbale, notamment la confirmation de ma virilité, en employant des méthodes aussi anciennes que toxiques. C’est une quête perpétuelle, quotidienne, je dois prouver ma valeur et confirmer mon pouvoir d’une nouvelle manière. » Psychology Today 

Qu’est-ce que la masculinité toxique et quelles en sont les causes ? La masculinité toxique n’a rien à voir avec la biologie, mais c’est plutôt un terme utilisé pour décrire certaines normes du comportement qui ont un impact négatif sur la manière dont la société perçoit la masculinité. Il s’agit d’une forme de comportement sexiste dépeignant les hommes comme socialement dominants, riches et influents. Ce stéréotype véhicule l’idée selon laquelle l’homme est plus puissant que la femme et que les autres hommes qui ne se conforment pas à ces « idéaux » de masculinité sont des « mauviettes ».

C’est cette tendance à célébrer la suprématie et la domination masculines qui induit des comportements toxiques chez certains hommes. Ils peuvent devenir violents, manipulateurs, misogynes et tenir leur entourage à leur merci. Les femmes, en particulier, sont souvent les victimes d’une masculinité toxique.

La croyance de l’homme « toxique » en sa supériorité lui donne l’impression de posséder tous les droits sur le corps d’une femme et l’amène à exercer un contrôle physique sur elle.

La masculinité toxique trouve souvent ses racines dans le foyer. Examinons un peu le cas de Didier (nom d’emprunt). Son père présente les traits caractéristiques de la masculinité toxique. Il est riche et puissant, mais ne voue pas d’affection à sa famille et fait preuve de cruauté envers sa femme en rejetant ses frustrations sur elle. En grandissant, Didier a copié les attitudes toxiques de son père, s’arrogeant même le droit de violer une femme et de proférer des menaces à une autre.

Toutefois, les femmes ne sont pas les seules victimes de la masculinité toxique. En effet, la masculinité toxique prétend qu’une seule forme de masculinité est acceptable et que tous les autres modes de vie conviennent aux « faibles ». Elle soutient que l’homme ne pleure jamais ou doit réprimer ses émotions. La femme n’a pas le droit de commander un homme. Un homme ne peut pas porter de vêtement de couleur rose, cher ou arborer des bijoux. Tout homme qui s’éloigne de ces idéaux subit de l’intimidation, des agressions et est poussé à l’affaiblissement.

Didier est un personnage méchant, ses crimes sont crapuleux et doivent être punis, mais il est également la victime d’une masculinité toxique qui le contraint à réprimer ses émotions et à adopter un comportement antisocial. Les crimes commis par des hommes toxiques doivent être punis, mais ce n’est qu’en comprenant l’origine de la masculinité toxique que l’on peut essayer de la contrecarrer.


comments

ou pour commenter