Shuga Babi

QU’EST-CE QUE LE VIH ?

QU’EST-CE QUE LE VIH ?

Ce qu’il faut savoir

LA PLUPART D’ENTRE NOUS AVONS ENTENDU PARLER DU VIH, MAIS COMBIEN SOMMES-NOUS À SAVOIR RÉELLEMENT CE QUE C’EST ?

Allons-y pas à pas...

VIH = Virus de l’Immunodéficience Humaine. Soit ! Mais, de façon concrète, que signifie Virus de l’Immunodéficience Humaine ? Ces termes techniques trop complexes prêtent parfois à confusion.  À la base, le VIH est une infection qui affaiblit votre système immunitaire et empêche votre organisme de combattre efficacement d’autres infections et maladies.

Le VIH se propage de plusieurs façons. Certaines personnes naissent avec le VIH parce que leurs mères étant séropositives n’ont pas eu accès au traitement nécessaire pour empêcher la transmission du virus à leurs bébés, tandis que d’autres l’attrapent par contact sanguin avec une personne infectée ; cependant, la plupart des cas d’infection sont liés aux rapports sexuels non protégés. Les rapports sexuels sans préservatifs sont à l’origine de plus de cas d’infection au VIH que tout autre mode de transmission.

Les symptômes de la maladie varient et peuvent mettre des années avant d’apparaître. Si vous avez choisi d’avoir des rapports sexuels, le meilleur moyen de vous protéger c’est de faire attention et d’utiliser des préservatifs.

Plusieurs types de médicaments sont disponibles en ce qui concerne le VIH...


Les Traitements Antirétroviraux (TAR/ARV)

En dépit des avancées rapides de la médecine, il n’existe toujours pas de traitement contre le VIH. Pour autant, Cela ne veut pas dire qu’être séropositif est synonyme de condamnation à mort. Loin de là ! En recevant les soins et les informations appropriés, vous pouvez vivre pleinement votre vie. Les ARV maintiennent le taux de VIH (également appelé charge virale) à des niveaux faibles. Cela vous permet de rester en bonne santé et aide à réduire le risque d’infecter d’autres personnes. Les ARV se prennent tout au long de la vie. Une fois que vous avez commencé le traitement, vous devez prendre vos médicaments tous les jours.

Les ARV sont aussi importants pour les femmes enceintes qui sont séropositives. En maintenant leur charge virale à un faible niveau, les ARV ramènent le risque de transmission de la mère à l’enfant à moins de 5 %.

La PrEP et La PEP

Chose quelque peu étonnante, la Prophylaxie Pré-exposition (PrEP, Pre-Exposure Prophylaxy) est un médicament destiné aux personnes séronégatives. C’est une nouvelle méthode de prévention du VIH. La PrEP se présente sous la forme d’un comprimé unique à prise quotidienne recommandée pour les personnes séronégatives qui présentent un risque élevé d’infection au VIH.

La PrEP est indiquée dans les cas suivants :

– Les personnes séronégatives qui ont des rapports sexuels avec des personnes séropositives (couples sérodiscordants),
– Les professionnels de la santé qui sont au contact de personnes vivant avec le VIH,
– Les travailleurs du sexe et autres qui ont de la peine à négocier l’utilisation du préservatif.

Cependant, son efficacité est estimée à seulement 90 %, ce qui veut dire que les personnes qui l’utilisent doivent également utiliser le préservatif lors de leurs rapports sexuels.

D’autre part, la Prophylaxie Post-Exposition (PEP) est un type de médicament destiné aux personnes séronégatives en situation d’urgence. La PEP est utilisée pour la prévention de l’infection au VIH après une prise de risque. Pour être efficace, la PEP doit être prise dans les plus brefs délais après toute éventuelle exposition au VIH, soit dans les 72 heures au plus tard.

La prise de médicaments appropriés en ce qui concerne le VIH représente le meilleur moyen d’empêcher sa progression vers la phase du SIDA (Syndrome d’immunodéficience acquise). Rencontrer un médecin spécialisé dans le traitement du VIH, surveiller son alimentation, faire des exercices et réduire sa consommation d’alcool sont quelques clés pour vivre de manière positive.

En cas d’inquiétude, un petit coup de fil suffit pour obtenir l’assistance dont vous avez besoin. Des services d’assistance téléphonique sont disponibles avec des personnes disposées à vous écouter. Si appeler au téléphone n’est pas votre fort, rendez-vous dans la clinique de santé la plus proche ou allez sur Internet pour rechercher des groupes d’aide près de chez vous, pour pouvoir parler à des personnes qui vivent dans la même situation que vous.

Related Issues: