Les mythes sur la contraception

Actualités

By Vanessa Anglade

06/05/2020

Il y a beaucoup de mythes, certains sont si convaincants que vous pourriez penser qu'il est normal d’essayer de temps en temps. Ne tentez pas le diable !

Nous avons tous entendu des rumeurs folles sur le contrôle des naissances ! Certaines sont si follement absurdes que nous avons su tout de suite que c’était impossible. Pour les autres, nous sommes là pour briser ces mythes une fois pour toutes.

MYTHE : Se laver le vagin immédiatement après une relation sexuelle empêche la grossesse

FAUX, les douches vaginales (le lavage de votre vagin) avec de l’eau ou d’autres liquides, NE FONCTIONNE PAS comme contraception. Se laver immédiatement après un rapport sexuel peut vous donner une sensation de propreté, mais cela n’aidera pas à prévenir une grossesse. Le sperme nage vite ! Au moment où vous vous rincez ou prenez une douche, beaucoup de spermatozoïdes sont déjà entrés dans votre utérus. Les douches vaginales peuvent même pousser plus de spermatozoïdes vers le haut et faciliter la grossesse plutôt que l’empêcher. Cela peut également augmenter le risque d’infections vaginales et d’infections sexuellement transmissibles. Il est important d’utiliser une contraception pour éviter une grossesse ou une contraception d’urgence en cas de contact du sperme avec le vagin.

MYTHE : La contraception affectera ma capacité à avoir des enfants à l’avenir

Soyons clairs à 100 %, l’utilisation de la contraception n’affectera PAS votre fertilité. Chez certaines, il peut y avoir un léger retard des règles de quelques mois à l’arrêt de la contraception cependant, aucun mal permanent n’aura pas été fait et elles devraient revenir rapidement. La plupart des femmes commenceront à ovuler au cours des trois à six premiers mois suivant l’arrêt de la pilule.

MYTHE : L’implant fait mal

Un médecin ou une infirmière qualifié vous donnera une anesthésie locale pour engourdir la partie de votre bras où ira l’implant, afin que cela ne fasse pas mal. L’installation ne prend que quelques minutes et ressemble à une injection. Votre bras peut être douloureux ou meurtri pendant quelques jours. Si la douleur persiste après la première semaine d’insertion, parlez-en à un agent de santé.

MYTHE : Vous ne pouvez obtenir un stérilet ou DIU que si vous avez déjà eu un enfant

Vous avez peut-être entendu dire que vous ne pouvez obtenir un DIU (Dispositif Intra Utérin) que si vous avez déjà eu un enfant. C’est FAUX, il est parfois plus facile d’insérer un DIU si vous avez déjà accouché, mais il est toujours sûr et simple à placer si vous ne l’avez pas fait.

La pose et le retrait du stérilet est effectué par un professionnel. Cela peut être douloureux sur le moment mais c’est une méthode de contraception très fiable et pratique.

MYTHE: La pilule me fera forcément prendre du poids

C’est rare, mais certaines femmes prennent un peu de poids quand elles commencent à prendre des contraceptifs oraux. Il s’agit souvent d’un effet secondaire temporaire dû à la rétention d’eau, pas de graisse supplémentaire et comme d’autres effets secondaires possibles de la pilule, tout gain de poids est généralement minime et disparaît en deux à trois mois. Si vous faites partie de ces quelques femmes qui prennent du poids, parlez-en à votre médecin, il peut vous suggérer un autre type de pilule contraceptive. Pourquoi ? Parce que toutes les pilules ne sont pas identiques.

 

MYTHE :  La pilule me protège des infections sexuellement transmissibles

La pilule ne vous protège pas contre les infections sexuellement transmissibles (IST). Les seuls moyens disponibles qui protègent contre les IST sont les préservatif masculins et/ou féminins. Il est important d’utiliser une double protection (préservatifs + autre méthode de contraception) pour prévenir les IST et les grossesses à chaque fois.

MYTHE :  Je n’ai pas besoin de contraception parce que mon partenaire se retire

La méthode d’extraction (coït interrompu) n’est pas fiable. Bien que cette méthode soit populaire, elle ne fonctionne pas vraiment et n’est pas une forme de contraception efficace. En plus d’un an, 22 femmes sur 100 utilisant cette méthode tombent enceintes. Il existe de nombreuses autres méthodes de contraception beaucoup plus fiables !

MYTHE : J’ai eu des relations sexuelles non protégées et je ne suis pas tombée enceinte, je n’ai donc pas besoin de contraception

Avoir des relations sexuelles non protégées n’est pas quelque chose dont on peut se vanter. Vous vous ouvrez aux IST et à la grossesse. Vous n’êtes peut-être pas tombée enceinte la première fois, mais cela signifie simplement que vous avez eu de la chance. Voulez-vous vraiment continuer à tester votre chance ? Que ce soit la première ou la centième fois que la femme a des relations sexuelles : chaque fois qu’un homme et une femme ont des relations sexuelles non protégées, elle peut tomber enceinte.

Écoutez, il y a beaucoup de mythes, certains sont si convaincants que vous pourriez penser qu’il est normal d’essayer de temps en temps. Ne tentez pas le diable ! Armez-vous de connaissances afin de pouvoir prendre des décisions éclairées sur votre vie sexuelle.


comments

ou pour commenter